Aller au contenu principal
Ludwig-Jahn-Sportpark Luftbild
© Apercu Verlag

Friedrich-Ludwig-Jahn-Sportpark

Parc des sports Friedrich-Ludwig-Jahn

Dans le langage populaire, cet endroit s’appelle « Exer » parce qu’il a été utilisé par l'armée prussienne comme place d’exercice à partir 1825. Son enseigne était le « Peuplier solitaire ».

Au pied de ce peuplier, loin des portes de Schönhauser, a eu lieu le premier rassemblement populaire qui a réuni plus de 20 000 berlinois insurgés le 26 mars 1848 qui réclamaient le droit de vote, des journées de 12 heures, un salaire minimum et une éducation nationale. Le club Hertha BSC utilisa cet emplacement comme premier terrain jusqu’en 1904. En 2015, la finale de la Ligue des champions féminine de l'UEFA a eu lieu ici et en 2018, les championnats du monde d'athlétisme.

En 1913, le terrain a été réaménagé pour en faire le complexe sportif actuel.

Ce complexe a été baptisé en 1952 d’après l'éducateur Friedrich Ludwig Jahn (1778-1852), surnommé « le père de la gymnastique ».

Le parc a été agrandi en 1951 pour en faire le « Berliner Sportpark » (parc des sports berlinois) à l’occasion du festival mondial de la jeunesse. Quant au « peuplier solitaire » de la Topsstraße, il a été abattu en 1968.

Le hall Max-Schmeling (au nord) a été construit dans le cadre de la candidature de Berlin pour les jeux olympiques 2000.